Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 100% des Gagnants ont tenté leur Chance (Partie 1/2) | Page d'accueil | C'est cadeau pour l'apéro »

08/09/2008

Tout est dans le mystère...

10196207.jpg

 

Au début d'une rencontre, il n'est pas rare que l'attirance naisse d'une irrésistible fascination à l'égard de l'autre. Une sorte de mystère que l'on aurait envie de percer pour en découvrir les moindres secrets, un mirage qui rend l'objet de nos désirs terriblement séduisant tant il nous échappe.

 

Mais une fois la relation établie, la passion dissipée, et le quotidien bien installé, qu'est-ce qui fait qu'un couple brûle encore et toujours de désir?

 

Serait-ce la lingerie affriolante de Madame? La libido débordante de Monsieur? Le sens du devoir conjugal à accomplir?

 

Peut-être, peut-être pas, mais s'il est une chose que nous savons tous, c'est qu'à ce stade, le parfum mystérieux qui entourait la naissance de cette relation s'est bel et bien évaporé.

 

Et pourtant.

 

Je suis foncièrement convaincue que dans le couple, il est essentiel de conserver cette part de mystère qui nous intriguait tant au tout début, ne pas tout lui dire et cultiver son jardin secret, mais surtout ne pas être là où il/elle s'y attend:

 

- Le/la surprendre en changeant nos habitudes;

 

- Créer un manque;

 

- Susciter son admiration;

 

- Chatouiller sa jalousie;

 

- Faire renaître cette envie de nous apprivoiser;

 

.... pour mieux nous désirer.

 

Esther Perel, thérapeute superstar de couple & de famille originaire de Belgique exilée aux Etats-Unis, explique dans cette brève vidéo que le secret des mariages heureux réside dans leur faculté à exister en tant que 2 entités différentes (et non pas fusionnelles & dépendantes l'une de l'autre), ayant réussi à installer une certaine distance, et sachant se redécouvrir régulièrement sans cette impression de tout connaître de l'autre.

 

C'est tout un art... mais putain... quel boulot!

 

 

 

Commentaires

9 lettres, pas mieux, équilibre.

Écrit par : Pierre-Jean | 08/09/2008

Facile à dur, plus difficile à faire :(

Écrit par : lolita | 08/09/2008

Et bien heureusement que la therapeute n'a pas un super accent americain, comme ca j'ai pu la comprendre au reveil avec mes neurones encore endormis!
Bon, c'est sur que dans un couple, il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers, c'est un travail quotidien!

Écrit par : Sonia-FashionBox | 08/09/2008

Rien que d'y penser je suis deja fatiguee...:-)

Écrit par : ishopforyou | 08/09/2008

c'est pas ca le "bon sens" ?
joli blog..je poursuis ma lecture

Écrit par : francouas | 08/09/2008

Je suis militante du jardin secret. Pour ma part, je ne suis pas une fusionnelle, j'ai besoin d'avoir une vie sans mon chéri, aussi, histoire de respirer. Quel bonheur ya -t-il à se retrouver si on ne se sépare pas (physiquement, j'entends, on ne rompt pas tous les 3 matins non plus). Les moments passés ensemble n'en sont que plus précieux. Et s'il est pas content, il a qu'à prendre un abonnement à la gym suédoise.

Écrit par : PinkLady | 08/09/2008

Mais comment on fait quand avant d'être en couple avec son chéri, on était d'abord ami et qu'on a levé des mystères sur beaucoup de choses??

Écrit par : Delph | 08/09/2008

Bon ben on en reparlera quand je serais à nouveau en couple !!!
^^
Bisous ma belle

Écrit par : PocKetGirL | 08/09/2008

Et ne pas mettre de tenue piloupilou à la maison... sauf pour toi mais moi, il déteste d'une force !

Écrit par : Amelie / Ces petits riens parisiens | 08/09/2008

@ Pierre-Jean: équilibre oui... mystère aussi.. admiration également.. sans oublier respect... et le plus important en 5 lettres: a-m-o-u-r!

@ Lolita: avec de la motivation, tout est possible :-)

@ Sonia-FashionBox: elle a un fort accent francophone facile à piger, c'est vrai, mais tes neurones ne sont-ils pas bilingual amewicains, même upon wake-up time? :-) Quant au travail quotidien... ça en vaut tellement la peine qu'au bout d'un moment ça vient tout seul et c'est naturel.
Comment ça non?

@ Ishopforyou: c'est à cause du soleil, il te tape trop sur la tête ou quoi? lol

@ Francous: welcome, wilcomen, bienvenudo....! Parfois le "bon sens" est tellement évident qu'on l'oublie alors rien ne vaut un petit rappel :-)

@ PinkLady: tout à fait d'accord avec toi. Se séparer physiquement bien sûr, c'est non seulement normal et appréciable, mais c'est surtout très sain. Sans oublier de le surprendre.

@ Delph: on change de chéri! :-)
Non, et bien on n'a pas besoin de tout raconter et de tout partager au quotidien j'entends. Prendre la distance ça peut aussi être .... par exemple, de prendre des cours de théâtre et de le surprendre sur les planches 6 mois après alors qu'il te connait en timide invétérée.

@ PocKetGirL: ok je prends note bichette et ne manquerai pas de te ressortir le sujet en temps voulu :-) Biz.

@ Amélie/Ces petits riens parisiens: tout pareil poulette. Le piloupilou, c'est pour les ploucs :-))

Écrit par : Julie BBG | 09/09/2008

Il ya une chose que tous les thérapeutes et autres experts en développement personnel ne pourront jamais mettre en équation, c'est la magie de l'amour. Peut-être que ce mystère que l'oncherche à comprendre se trouve en chacun et qu'il suffit de le laisser parler simplement, sans fard.

Écrit par : Nahimage | 09/09/2008

ça me rappelle la séquence chez le psy en ouverture de Mr & Mrs Smith !

Écrit par : M1 | 09/09/2008

@ Nahimage: oui, je suis partiellement d'accord avec toi. OK pour la magie de l'amour et l'incapacité des "experts" à tout scientifiser, par contre, je reste persuadée qu'il ne suffit pas de laisser parler sans fard sur le long-terme. L'être humain se lasse vite et c'est là l'intérêt d'imposer une petite distance pour que l'autre ait cette sensation de (re)conquête perpétuelle.

@ M1: ah oui tiens, bien vu. D'ailleurs le couple Smith a bien intégré cette notion de distance!! Euh.. un peu trop peut-être :-)

Écrit par : Julie BBG | 09/09/2008

Julie, disons que dans le couple Smith, la distance raccourcit avec la lunette du fusil :-)
Mais cette séquence chez le psy est c-u-l-t-i-s-s-i-m-e!
Un autre déjanté me plait bien dans ce film, Vince Vaughn!

Écrit par : M1 | 10/09/2008

une relation trop fusionnelle entrainera forcement un dechirement

Écrit par : tris | 17/10/2008