Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fitness is good for your Fesses | Page d'accueil | La Croisée des Chemins »

29/09/2008

Ce qu'il ne faut JAMAIS dire à une femme (Partie 1/5)

its_up_to_you.jpg

 

En ce début de semaine, quoi de mieux qu'une petite mise au point à l'attention des beaux bruns qui peuplent notre planète?
Ok, les blondinets & co ne comptent pas forcément pour du beurre, je sais, mais vous m'excuserez si je prêche pour ma paroisse? Merci.

 

Donc, étudions le top cinq des mots/phrases à ne jamais (jamais comme dans never, zéro, bouuuh, out, gant de boxe) dire à sa douce et tendre....

 

On va faire ça tranquillou, c'est à dire en plusieurs fois, et aujourd'hui on se concentre sur le fameux:

COMME TU VEUX

 

Aaaah ce fameux comme tu veux... tu parles d'un cadeau!

 

Choisir un resto où aller diner en amoureux;
Organiser les prochaines vacances et décider si elles se dérouleront avec les 10 potes de toujours ou en famille;
Prévoir la nouvelle déco du salon et trancher entre le jaune poussin ou le gris taupe;

 

Patati et patata, les décisions à prendre au quotidien sont multiples mais chose étrange, ce qui nous semble capitalissime et indispensable, est pour eux, disons hum secondaire.... et encore, je suis polie.

 

En effet, les beaux bruns et associés n'ont pour ainsi dire qu'une seule revendication: avoir la paix. Et c'est donc dans cette optique que la plupart du temps, ils se targueraient aisément d'un simple je m'en tape en guise de réponse, et c'est bien là que le bât blaisse. Pensant faire preuve d'une diplomatie démesurée et certains que leur réponse sera celle que nous attendions, leur comme tu veux, où tu veux, ce que tu veux... résonnent bonnement et simplement à nos oreilles comme des rien à carrer, lâche moi la grappe.

 

Dire que ça nous gonfle ou que ça nous vexe est un doux euphémisme.

 

Je vous la fais courte: en réalité on voit rouge (rouge comme dans krach boursier, meurtre, diabolique, beurk).

 

Ce qu'on aimerait entendre, c'est plutôt une sorte d'analyse de la situation, avec les avantages et les inconvénients, une attitude qui nous laisserait imaginer que vous n'en avez pas rien à secouer et que vous vous intéressez à ce qu'on vous raconte, et donc accessoirement... à nous.

 

De là à dire que l'on convoite une décision de votre part, surement pas. Rappelez-vous, nous sommes des femmes, un peu compliquées, beaucoup chiantes, mais en aucun cas simples. Sinon, ce serait pas rigolo. Ho ho ho.

 

Quand on vous demande ce que vous avez envie de manger ce soir, please, faites-nous plutôt un show dans le style:

 

Ecoute, vu qu'on a mangé du poulet hier soir et un gigot à midi, je pencherai plus pour du poisson. En même temps, j'ai pas super envie de poisson en ce moment.  Mais toi? Tu as envie de quoi ma chérie?

 

Là mes cocos, je vous assure le total succès de cette réponse qui, je vous l'accorde, n'en est pas une.

 

Mais... Madame se sentira écoutée, pensera que le diner de ce soir vous émeut alors que vous n'avez d'yeux que pour CNN et la crise des subprimes qui n'en finit plus, et cerise sur le gâteau, vous lui laissez le pouvoir de décider, ce qui in fine vous arrangera tous les deux.

 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? J'en sais rien, mais une chose est sûre: l'homme sans la femme, et la femme sans l'homme, sont des êtres imparfaits dans l'ordre naturel. Mais plus il y a de contraste dans leurs caractères, plus il y a d'union dans leurs harmonies (Bernardin de Saint-Pierre)!

 

CQFD :-)

Commentaires

C'est excellent ! comme quoi, quelques mots, quelques efforts et le tour est joué ;-)
J'ai hâte de voir les 4 autres parties !

Écrit par : Lena | 29/09/2008

Ta citation de fin, venant sans nul doute d'un intellectuel tout ce qu'il y a de plus respectable mais étant visiblement d'un autre siècle, suppose-t-elle que l'homosexualité n'est qu'une vaste foutrerie dans laquelle on ne peut jamais trouver d'équilibre ?
Tout comme ton article est basée sur une séparation homme / femme qui s'avère souvent beaucoup plus complexe que la joyeuse banalité que tu viens de nous balancer avec pas mal d'humour et fort joliment je l'admet. Mais est-ce que ça vole plus haut que ses abrutis de magazines féminins qui nous disent comment être et penser ?
Le problème n'est pas : je suis un homme ou je suis une femme, le problème est d'écouter réellement l'autre - quelle que soit la situation.

Je m'emporte, je m'emporte, mais je suis sensible sur ce qui touche à l'homosexualité ces temps-ci...

Écrit par : Juu | 29/09/2008

Ah cette phrase je la connait bien, ils ont du se mettre tous d'accord pour la dire pour avoir la paix et ne pas avoir a se pencher sur notre question! mais dans ces cas la je ne lache pas l'affaire et le saoule tellement qu'il est bien oblige de me donner une reponse adequate!

Écrit par : Sonia-FashionBox | 29/09/2008

mais la femme est le meilleure amie de l'homme non ?
;-)

Écrit par : gabin | 29/09/2008

Le "Comme tu veux" qui "résonne bonnement et simplement à vos oreilles comme des rien à carrer, lâche moi la grappe ... il y a aussi la manière de le dire, moi je le chuchotte à l'oreille, en la mordillant et enchainant avec un baiser sur la nuque ... c'est encore plus efficace que "Tu as envie de quoi ma chérie?" qui fait très connard et hyper suspect!

Et puis ça sert à rien de s'emmerder à trouver les bonnes phrase, puisque VOUS FAITES TOUJOURS COMME VOUS VOULEZ!!! :-)

Sinon vous êtes compliquées, c'est vrai, mais je dirais que vous êtes chieuses, pas chiantes! C'est ce qui fait un peu votre charme ;-)

J'adore tes posts déjantées poulettes, et la suite promet ;-)

Écrit par : M1 | 29/09/2008

@ Léna: exactement... comme quoi on n'est pas si chiantes que ça! Suffit de savoir nous embrouiller et le tour est joué :-)

@ Juu: bienvenue :-) Je suis d'accord avec toi, les relations de couple (hétéro ou homo) sont beaucoup plus complexes que ce que je viens d'énoncer, certes, mais il n'empêche que la façon de rebondir sur ce que demande l'être aimé, et en l'occurrence dans le cadre d'une relation homme/femme (puisque je prêche ici pour ma paroisse -bis répétita) peut aussi avoir un impact sur l'humeur générale du couple. Savoir écouter l'autre est de toute évidence un des fondements d'une relation épanouie mais qui osera dire qu'il/elle écoute son mec/nana en toutes circonstances? Moi pas en tout cas! :-) Mais pourtant je prends le soin de mettre les formes lorsque je ne l'écoute que d'une oreille et j'apprécierais qu'il en fasse autant. Tel était le propos de mon banal billet.
Concernant la citation de Bernardin de Saint-Pierre, que dire? Je n'avais pas pensé à cet aspect-là des choses et je dois dire que ta remarque est justifiée! Sauf que si tu mets les choses en perspective, i.e. en te disant que ce billet est écrit par une hétéro qui adOoooore les hommes (lol), je n'ai pas d'autre citation sous le coude qui me vienne à l'esprit et qui ne heurterait pas les sensibilités des uns ou des autres. Désolée si cette phrase de conclusion t'a blessé(e), en tout cas, là n'était pas le but :-)

@ Sonia-FashionBox: pas mieux! Moi aussi je le persécute jusqu'au bout, mais malheureusement, plus j'insiste et plus je m'énerve et plus il s'énerve et plus c'est la merde :-))

@ Gabin: welcome toi. Ecoute je ne sais pas si la femme est le meilleur ami de l'homme, mais en tout cas l'homme est définitivement mon meilleur ami à moi!

@ M1: mdr!! Exactement, on fait toujours comme on veut au final!! Chiantes, chieuses, emmerdantes ou emmerdeuses.... pfiouuu les termes sont multiples pour nous définir mais tu as raison, perso je préfère qu'il me targue de chieuse plutôt que de chiante :-)
Quant à ta technique pour lui faire avaler la pilule à coups de chuchotements et de baisers langoureux, là franchement je dis banco. Je t'envoie mon homme en training ou quoi??

Écrit par : Julie BBG | 29/09/2008

ALors là je dis rien parce que je suis très "comme tu veux" moi-même! Cela dit, je sais que c'est pas bien et j'essaie de ne pas en abuser mais comme c'est Monsieur qui fait à manger quand on se voit, c'est comme il veut... :)

Écrit par : Delph | 29/09/2008

C'est clair, je déteste le "comme tu veux". Y a parfois des claques qui se perdent... ;-))

Écrit par : Eva | 29/09/2008

Jolie citation en tout cas :)

Écrit par : Morcheeba | 29/09/2008

Julie @ effectivement, c'est pas les qualificatifs qui manquent pour vous définir, mais même chieuses et emmerdeuses, vous savez rester adorables, et c'est là où vous êtes vraiment odieuses!
Oh tu sais, ma technique vous fait avaler beaucoup plus que la pilule ;-) Mais je ne fais qu'utiliser vos propres armes au fait! :-)
Pour le training de ton homme, tu penses pas que cette technique est un peu grillée maintenant que tu le sais? :-) Et pour le reste, je suis comme David Copperfield, je ne révèle jamais mes trucs ma poule! ;-)
Mais bon, je suis bon prince, je peut apprendre à ton homme comment balancer son cerveau sur le mode "arrêt d'urgence" quand cette saloprie de Julie est en mode chieuse ;-)

Écrit par : M1 | 30/09/2008

J'avoue tout, chez nous, c'est moi qui répond c'qu' tu veux, et l'homme qui fait la cuisine la plupart du temps.
Et non, je suis bien une fille !!

Cela dit, no rule, et ton article m'a bien fait sourire !!

Écrit par : Dom | 30/09/2008

moi je prêche à la même paroisse que toi! Bruns Powa :)

Écrit par : connasseee | 30/09/2008

C'est tellement vrai que cela commence sérieusement à me manquer. Et sinon la théorie de l'essuie glace en amour elle tient la route ou pas ? @ +++

Écrit par : Pierre-Jean | 30/09/2008

@ Delph: j'ai pris le diner du soir à titre d'exemple, ne me dis pas que tu es aussi très "comme tu veux" en toutes circonstances, si? :-)

@ Eva: des claques ou... des meurtres!!

@ Morcheeba: jolie citation.. qui revient finalement à dire de façon plus romancée que... les opposés s'attirent ;-)

@ M1: mdr!
Non ta technique ne serait pas grillée, enfin si, mais on s'en fout tant qu'après j'ai droit à ma sucette à l'anis :-)
Cette saloperiedejulieenmodechieuse te salue bien bas et te remercie d'avance pour tes services de coach. Yapluka ;-)

@ Dom: c'est ton homme qui fait la cuisine? Putaaaiiin (désolée, élan de jalousie), mais d'où est-ce que tous les mecs de mes copines font la cuisine et le mien sait à peine faire une vinaigrette? C'est quoi ce bin's?
Mais sinon, concernant les "comme tu veux" que tu distribues allègrement, passons et disons que tu es l'exception qui confirme la règle (oui, je vois midi à ma porte).

@ Connasseee: chaud devant les marrons chauds!! Ce sont bien eux les plus MmmmMMMmmm. Pfiou!

@ Pierre-Jean: qu'est ce qui te manque? Le fait d'avoir une petite emmerdeuse à la casa?
Je ne connais pas la théorie de l'essuie-glace. Tu veux dire que je suis passée à côté d'une technique super connue? Heeeeelp please :-)

Écrit par : Julie BBG | 01/10/2008

La théorie de l'essuie glaces c'est le fuis moi je te suis et suis moi je fuis, comme le mouvement des ballais d'essuis glace... non ce n'était pas une pratique sexuelle ou alors une que je ne connais pas, ahahhaha.
Oui une petite emmerdeuse à la casa, cela me manque effectivement. @ +++

Écrit par : Pierre-Jean | 01/10/2008

Euh ... pour te rassurer, c'est moi qui fais la cuisine aussi et je ne sais pas si le mien sait faire la vinaigrette ;-)
Well, quant à la citation de St Bernardin, je ne pense qu'à une chose : vous devez être drolement unis tous les deux !!!!

Écrit par : Sab | 01/10/2008

@ Pierre-Jean: ah mais oui, mais bien sûr, suis-je bête. La fameuse méthode du fuis-moi-je-te-suis-et-suis-moi-je-te-fuis! Oui, oui, cette technique tient la route of course et elle est tout à fait de mise dans la notion de mystère et de distance que je défends fermement (cf un de mes anciens billets).
Quant à la petite emmerdeuse ... à mon avis elle se fait languir et elle se cache pour mieux te pourrir la vie après :-))

@ Sab: aaaah ben voilà! Ton homme ne sait pas faire la vinaigrette? Morte de rire, je parie par contre qu'il sait très bien se régaler avec tes bons petits plats non? Quant à la citation de Bernardin de St-Pierre, hahahahaha, en effet... on est aussi unis que nous sommes différents, imagine un peu le topo! (et au fait, bienvenue ici).

Écrit par : Julie BBG | 01/10/2008

Julie @ pas évident d'avoir toujours ta sucette à l'anis, tu peux parfois t'assoir dessus, mais c'est aussi bon ;-)
Yapluka! alors.. bon.. j'ai besoin d'une assistante pour la démo, tu peux te mettre en mode chieuse? :-)

Sinon comme je suis un coach qui ne fait pas les chosesà moitié, après lecture des 4 parties à suivre, je dirais ce qu'il ne faut pas dire, version basée sur de véritables évènements, toute ressemblance avec un M1 existant ou ayant existé n'est que pure coincidence! ;-)

Écrit par : M1 | 01/10/2008

@ M1: attends-attends, pour que le mode chieuse s'active, faut d'abord que maldonne soit générée par joli brun. Sinon, qu'est ce que tu crois, je suis un vrai petit ange moi. Donc si tu veux une assistante pour la démo, va falloir me tendre une sale perche ou... attendre que je PMS, et oué :-)
Et puis oui, j'ai hâte de voir ta version de ce qu'il ne faut pas dire tiens. Faut que je balance les autres parties fissa alors.

Écrit par : Julie BBG | 02/10/2008

Rires si tu as son nom et son numéro de téléphone, je suis preneur ! Mon problème c'est que j'aime les chymères ! Ahahahahahah. Zut qu'elle arrête de me faire languir. @ +++

Écrit par : Pierre-Jean | 02/10/2008

Julie @ ben c'est ce que je comptais faire pour la démo, te tendre une perche, mais c'est pas sale ;-)
Et moi j'ai hâte de lire les autres parties pour éviter de faire chier les chieuses :-)

Écrit par : M1 | 02/10/2008

The men did a lot mistakes in communication with women. They must ask more important questions.

Écrit par : resume writers | 20/05/2011