Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Nul Vainqueur ne croit au Hasard * | Page d'accueil | Eloge de l'Optimisme, de la Chance, et de la Vie :-) »

13/04/2012

Il y a un an...

 

Il y a un an, 12h30, j'ai grandi.

J'ai fini par mûrir.

J'ai compris la violence inouïe de la vie au moment où je m'y attendais le moins.

 

Il y a un an, 12h30, mon monde s'est écroulé.

Il y a un an, 12h30, j'apprenais que mon père était condamné.

 

Cet instant où le temps s'est évaporé pour ne laisser place qu'à un tourment indescriptible, tsunami de douleur débordant de mes tripes, folle alliée je suis devenue croyant mourir sur place alors qu'il m'énonça par téléphone le nom de sa mystérieuse maladie: Sclérose Latérale Amyotrophique.

 

13 avril 2011 - 27 octobre 2011... six mois d'un malheur inénarrable où sa vie s'est transformée en lutte effrénée pour repousser la fatalité, où je l'ai rejoins de toutes mes forces dans ce poignant combat, six mois à me préparer à le perdre alors même qu'il fallait faire mine d'y croire, six mois d'une vie ce n'est rien, et pourtant....

 

Nous avons repoussé les limites de la médecine par tellement de moyens... jusqu'à voyager en Ukraine au sein d'une des seules cliniques au monde pratiquant la transplantation de cellules souches, méthode contestée mais unique espoir de lui octroyer quelques mois de vie supplémentaires.

En vain. Il décéda juste deux semaines après notre retour en France*.

 

Mon père était jeune, actif sautant d'un avion à l'autre, heureux et tellement amoureux de la vie.

Il était aussi sportif et sain, mais il était surtout doté d'une rare gentillesse, de ceux dont le grand coeur semble hologramé sur le visage. Nous étions très proches, si proches que nous ne passions pas une journée sans nous appeler 5-6 fois pour prendre un avis, raconter une blague, partager un bon plan, juste s'embrasser.

 

Mais je ne lui rendrai pas d'hommage ici. Je voulais simplement vous rappeler de vivre. D'être dans l'instant présent sans penser à ce qui est passé et sans focaliser sur l'avenir. Juste ici et maintenant, appréciez le phénoménal spectacle de cette vie, fragile au possible, posez-vous et repensez vos priorités et ce qui compte pour vous.

Aimez ceux qui vous entourent, aimez les vraiment, pardonnez, consolez, chouchoutez, prenez votre téléphone, surprenez.. et donnez, tout simplement.

 

La vie est belle.

 

 

* Si vous tombez sur ce blog et que vous envisagez de vous rendre à l'Emcell Clinic de Kiev, contactez-moi et je vous en dirai plus sur cette clinique et leurs méthodes. 

Commentaires

tellement vrai profiter des gens qu'on aime!!!!

Écrit par : chrisazur | 13/04/2012

Le mieux serait encore que je ne laisse pas de commentaire... Mais voilà, juste pour te faire des bises, laisser un trace, aussi ridicule soit elle, pour que tu saches que j'ai envie de te dire plein de trucs mais que, la pudeur et le fait que nous ne nous connaissons pas vraiment me retiennent de dire des "âneries" qu'on a déjà dû te dire un millions de fois.

Écrit par : Anna | 13/04/2012

Ma Ju
I'm litterally crying reading your text
Merci à toi d'être toujours pêchue et débordant de joie de vivre
Une vraie inspiration

Écrit par : LO | 13/04/2012

@chrisazur: et oui, malheureusement, la plupart des gens ont plus de facilités à le dire qu'à le faire réellement :-( Carpe Diem.. à tout niveau!

@Anna: merci mille fois Anna

Écrit par : Julie | 16/04/2012

Bisous à toi, et merci pour ce billet... même si on le sait, une piqûre de rappel ne fait pas de mal... profiter de la vie...

Écrit par : Kahlan / Amy | 16/04/2012

Merde, ça fait un écho dans ma tête. Il faut vraiment qu'on se voit, qu'on puisse parler.

Écrit par : Angie | 18/04/2012

@Kahlan / Amy: compte sur moi pour les piqûres de rappel, il y en aura d'autres. xx

@Angie: :-( Je sais ma douce, ça va se faire, c'est obligé.

Écrit par : Julie | 19/04/2012

Bonjour,
Et bien voilà exactement le témoignage que je redoutais...Je regrette pour votre papa et je compatie; Je compte effectivement amener mon père souffrant de la SLA, à Kiev, bien que plus rassurée par l'Israel où actuellement la recherche avance...mais là à kiev on parle de cellules souches embryonnaires, beaucoup plus rares!!!
Mon père est revenu fatigué d'Israel si bien qu'on a du le mettre sous ventilation respiratoire la nuit et j'ai bien eu peur que mon jeune frère me le reproche, mais tout comme vous je ferais n'importe quoi pour qu'il puisse encore un peu profiter de la vie...z
Qu'avez-vous à me dire à propos d'Emcell?
Merci beaucoup pour vos renseignements
Sandra

Écrit par : sandra | 23/06/2012

Bonjour,
Et bien voilà exactement le témoignage que je redoutais...Je regrette pour votre papa et je compatie; Je compte effectivement amener mon père souffrant de la SLA, à Kiev, bien que plus rassurée par l'Israel où actuellement la recherche avance...mais là à kiev on parle de cellules souches embryonnaires, beaucoup plus rares!!!
Mon père est revenu fatigué d'Israel si bien qu'on a du le mettre sous ventilation respiratoire la nuit et j'ai bien eu peur que mon jeune frère me le reproche, mais tout comme vous je ferais n'importe quoi pour qu'il puisse encore un peu profiter de la vie...z
Qu'avez-vous à me dire à propos d'Emcell?
Merci beaucoup pour vos renseignements
Sandra

Écrit par : sandra | 23/06/2012

Notre monde qui s'écroule quand on perd un être cher. Le destin m'a fait connaitre cette amère expérience en 2004 quand j'ai perdu mon père après 18 mois de souffrance et 8 ans après j'en parle toujours avec la même émotion. La leçon que j'en ais reçu: quelque soit le contexte, ne jamais attendre que les gens partent pour leur dire qu'on les aime. Et même si le contexte ou la nature humaine font que ces mots sont des fois difficile à dire.
J'envisage éventuellement d'utiliser les services de cette clinique à KIEV. Mais avant toutes actions, je souhaite recueillir un maximum d'informations fiables: de cette clinique mais aussi de cette technique de greffe de cellules souches. N'hésitez pas pas à utiliser mon mail joint: overtecas@hotmail.com
Courage et Grosses Bises à Tous.
Bruno.

Écrit par : Bruno | 27/07/2012

Bonjour!
Votre témoignage est très touchant... mon père souffre d'atrophie du nerf optique, et je cherche des renseignements sur les injections de cellules souche....Que pouvez-vous me dire de cette clinique?
merci.

Écrit par : pezetta93 | 14/12/2013

C'est un beau témoignage

Écrit par : cosmetique bio | 28/12/2013

SVP e souhaite avoir le Max d info sur cette clinique en urgence psq j envisage les contacter
Contacter moi sur ba.moadh@live.fr
Merci bcp

Écrit par : Moadh | 26/03/2014

Bonsoir
Merci pour votre témoignage qui se passe de commentaires...
J'ai malheureusement un proche, jeune, qui a reçu le terrible diagnostic il y a tout juste deux jours...
Bien sûr j'ai plongé sur le Net. Le verdict semble sans appel.
Puis j'ai trouvé nombre de sites -tous étrangers- (dont celui de la clinique que vous citez) vantant les miracles des thérapies par cellules souches.
Enfin, je suis tombé sur votre blog...
Si votre expérience et vos recherches sur ces cellules souches peuvent m'éclairer, je suis preneur de vos conseils... sciaccarellu@hotmail.fr
Bien à vous
Julien

Écrit par : julien massonet | 21/03/2015

Bonjour à vous tous
Voilà un an que mon papa est parti pour toujours..sa femme le rejoignant 8 mois plus tard à 62 ans... et je continue à me demander si les choses auraient été différentes si lorsque l on nous a annoncé qu il y avait que 4 places disponibles à l essai clinique de l hopital hadassah en israel on nous avait informé qu' une clinique à tel aviv faisait des traitements par cellules souches moyennant la modique somme de 20000 € ...oui quand même....CTCI Center je crois ou stem cell therapy center....mais il faut savoir que même si l on prolonge la vie en remplaçant des cellules par de nouvelles cela n arrête pas le processus de destruction....pourtant au JT en israel ils parlaient d un rabin miraculé après ce traitement....le voyage que nous avons fait a surtout fatigué mon père et accéléré le processus de destruction...sur facebook un père se bat pour son fils cyrilpourlasla, progression lente de la sla prise d antioxydants....mais il n a que la trentaine...les essais cliniques pour lesquels ont fondait tous nos espoirs étaient un crève coeur à chaque fois que l on apprenait que mon papa n était pas sélectionné...et une totale désillusion....en france le plus intéressant celui de jesus gonzales à la salpetriere sur le stimulateur du diaphragme afin d eviter le respirateur....Je vous souhaite beaucoup de courage et j espère que votre proche pourra beneficier de nouveaux traitements car malgré tout de nombreuses recherches ont lieu partout dans le monde..il existe des personnes qui ont vécu plusieurs années avec la sla...je suis de tout coeur avec vous.....Sandra

Écrit par : sandra | 22/03/2015