free website hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2011

Le Bonheur

 

be-happy.jpg

 

20/08/2010

La fascinante histoire de l'Internet!

J'ai commencé à me servir d'Internet en 1995. A l'époque, aussi blonde que fauchée que sont les blés, je descendais au Sephora des Champs-Elysées qui avait alors mis à disposition gratuite trois ordinateurs dotés de ce mystérieux moyen de communication. J'étais quasiment la seule à en bénéficier et avait donc le privilège d'y rester collée des heures.

 

Netscape, Excite, puis ensuite Hotmail ou Voila sont mes tout premiers souvenirs du web - et je me souviens encore de mon étonnement lorque j'ai vu le mot "cookie" s'afficher à l'écran pour la première fois: quel rapport pouvait-il y avoir entre un réseau de communication et un biscuit américain?? (blonde comme les blés, donc).

 

Enfin...... on rigole, on soupire, et on s'attarde facilement sur cette fiche surprenante! 

 

MBA Online

Via: MBA Online et @jeanlucr

 

Have a great weekend!

 

11/08/2010

Retour en douceur...

... et en musique obliged, après des semaines sans bloguer, je ne suis pas encore certaine de replonger dans la soupe aux posts, la faute au temps qui court et à la vie qui fait sa bitch.

 

Alors no pressure hein, à l'instar d'une relation amoureuse partie en caouètes que l'on prendrait le temps de reconstruire au jour le jour plutôt qu'au travers de looooooongues tirades, point de promesses ici non plus mais comme avant, au feeling et si et seulement si j'arrive à vous caler dans mon agenda de ministre (oué je suis ministre siteuplé)(de ma vie)(et c'est déjà pas mal).

 

Sur ce, il est temps pour vous jeunes scarabées d'écouter ce beautiful morceau de Nicki Minaj, My Love, à la fois soft et tellement appétissant, tsss vous m'en direz des nouvelles, cette nana dépote, punto basta.

 

 

Allez zou, speak to you soon, j'espère que votre été se déroule en toute légèreté et jovialité, merci à tous ceux qui ont pris la peine de revenir encore et encore malgré cette longue absence et last but not least....

 

Ramdan Mabrouuuuuuuuk à tous les musulmans!

 

Fiestaaaaaaaaaa!!

  

01/07/2010

Les règles de l'été

mojito(6)(1).jpg

 

J'ignore si ce sont les hormones, mais en ce qui me concerne, l'amorce du mois de novembre me rend généralement toute luvvy-duvvy option chantilly..... pas vous? Et vas-y que j'aime tout le monde, et vas-y que je fais des gâteaux à tous vas, et vas-y que mon compte en banque finit aux urgences, vas-y franky, c'est bon, vas-y franky, c'est bon-bon-bon.

 

Noël is good pour mon moral, et à l'instar du comportement rose-bonbon que j'adopte à cette période de l'année, l'été a pour effet de susciter la même impatience et la même légèreté dans ma chaumière. Rien de compliqué, forcément, que du bon, du bien, du beau, de l'heureux, un karma positif, une envie de couleurs et de fraicheur, mais aussi...:

 

1 - Pique-niquer sur les plages azuréennes, mais chhuuuut, je vous parle de mes spots secrets-défenses ;-)

 

2 - Aller à un concert en plein air, obliged

 

3 - Abuser des feuilles de menthe dans mes salades de fruits

 

4 - Créer ma playlist de l'été

 

5 - Porter "Premier Péché" de Fragonard, dont le nom... inspire tellement

 

6 - Mettre du basilic dans tout ce qui est coméstible

 

7 - Vider les armoires et donner le superflu

 

8 - Inventer un cocktail summer-2010 à mon nom

 

9 - Passer une journée à la piscine-lounge d'un grand hôtel

 

10 - Plus que jamais, contempler ma fille pousser et aimer la vie au moins autant que moi!


Et quand Napoléon le Petit nous gâte d'une friandise poétique si à-propos, mmmMMMmmm.... ...:


L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte

La plaine verse au loin un parfum enivrant ;

Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,

On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;

Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;

Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,

Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

 

 

La vie est belle, non?

21/06/2010

"Notre équipe nationale est une allégorie du gouvernement"

 

 

Pour signer la pétition de Jean-Jacques Bourdin ayant déjà recueilli plus de 50 000 signatures, go go go, c'est par >>> ici

 

 

02/06/2010

Sortir de la crise? La réponse d'Alain Touraine

A.jpg

 

 

Dites, j'ai reçu un mail d'un lecteur se plaignant de la pénurie de sujets caliente actuellement sur le blog. OK, j'ai les hormones à peu près en stand-bye mais t'inquiète petit obsédé, après t'avoir donné mon avis sur le cunni, la fellation, ou le missionnaire, zen-zen-petite-pause et tiens-toi prêt à voguer sur la fessée, la sodomie ou encore la partouze.

 

Gros programme, gros programme estival donc, I need some hot stuff baby this evening.

 

Et this Summer.

 

Ah non en fait c'est carrément throughout this life.


Mais Oh my God je m'égare telle la chèvre de monsieur Séguin, non non, aujourd'hui nous allons tenter d'honorer trois secondes (enfin 17 minutes, c'est pareil) le "mais pas que ça" de ma fabuleuse baseline.


Installez-vous confortablement et écoutez le diagnostic que dresse Alain Touraine sur la crise.

 

L'analyse est intéressante et met en lumière un paquet d'inepties (mention Très Bien toute personnelle à la chute indiscutable de l'Europe, aaaah la belle utopie!), et si d'aventure vous n'aviez pas ce temps à consacrer à l'éminent sociologue, lisez au moins le transcript après la vidéo sous l'onglet "Lire la suite" (vous pouvez le dire, je suis vraiment vraiment vraiment trop BONNE).

 

 

 

Interro générale demain.

 

Lire la suite

30/05/2010

Goodbye's saddest word

On ne se planque pas derrière l'excuse commerciale de cette célébration please, on chouchoute, on cajole, on gâte et on pardonne!


Bonne fête à toutes les mamans!


 

 

 

Mamma
You gave life to me
Turned a baby into a lady

Mamma
All you had to offer
Was the promise of a lifetime of love

Now I know
There is no other
Love like a mother´s love for her child

And I know
A love so complete
Someday must leave
Must say goodbye

Goodbye´s the saddest word I´ll ever hear
Goodbye´s the last time I will hold you near
Someday you´ll say that word and I will cry
It´ll break my heart to hear you say goodbye

Mamma
You gave love to me
Turned a young one into a woman

Mamma
All I ever needed
Was a guarantee of you loving me

´Cause I know
There is no other
Love like a mother´s love for her child

And it hurts so
That something so strong
Someday will be gone, must say goodbye

Goodbye´s the saddest word I´ll ever hear
Goodbye´s the last time I will hold you near
Someday you´ll say that word and I will cry
It´ll break my heart to hear you say goodbye

But the love you gave me will always live
You´ll always be there every time I fall
You offered me the greatest love of all
You take my weakness and you make me strong
And I will always love you ´til forever comes

And when you need me
I´ll be there for you always
I´ll be there your whole life through
I´ll be there this I promise you, Mamma

Mamma, I´ll be
I´ll be there through the darkest nights
I´ll be the wings that guide your broken flight
I´ll be your shelter through the raging storm
And I will love you ´till forever comes

Goodbye´s the saddest word I´ll ever hear
Goodbye´s the last time I will hold you near
Someday you´ll say that word and I will cry
It´ll break my heart to hear you say goodbye

´Till we meet again...
Until then...
Goodbye

 

20/05/2010

La vie, l'amour, le Taekwondo et moi

A.jpeg

(comment ça? la pas l'air tout amoureux le jeune homme là?)


La recette de l'amouuuur, oh putain, LA recette, ze only true one, où qu'elle est?

Nan? Personne pour distiller un peu de la potion magique qui garantit papillons et palpitations un peu plus de 1 an, 3 ans, 5 ans, 10 ans, allez soyons fous... 20 ans?!

La vérité, je la connais déjà la recette. Ouéch mes darlings, I am ze prêtresse du fucking love qui part en vrille certes, mais la recette JE-L-AI**.

(Je suis pas crédible? Comprends pô.)

Et puis je suis tombée sur une vidéo de Taekwondo, oh tu sais lecteur, des fois j'ai des coups de speed ou j'ai envie de me mettre à tous les sports de combat du monde, et hop hop ni une ni deux, révélachione dans ma moelle épinière, bzzzzzz, le Taekwondo, c'est la BASE DE L'AMOUR.


Après la révélachione... bah l'explicachione, tu penses bien!


Sport de combat peut-être, mais avant tout art martial et tradition qui remonte à perpette bien avant le moyen-âge (je vous ferais volontiers un petit cours d'histoire mais Wikipédia vous l'expliquera mieux que moi, click click click), le Taekwondo est un art s'appuyant sur un code de vie qui va bien, et qui gagnerait à être adapté à nos relations foireuses amoureuses....

Voici la doctrine en question, ouvrez vos shakras:

D'abord la COURTOISIE nom de dieu: "respect, entraide, justice, politesse". Tout est dit.

Deuxio, l'INTEGRITE: "reconnaître le bien du mal, avoir conscience de ses torts et les admettre". Exit la mauvaise foi donc, on commence par être honnête envers soi-même plutôt que de se planquer derrière des excuses bidons, faute avouée à moitié pardonnée, c'est mon crédo bien perso. Enfin, parfois.

Tertio, la PERSEVERANCE: "se fixer un but et travailler à l'atteindre". Rome ne s'est pas construite en un jour, une relation met aussi du temps à atteindre sa vitesse de croisière mais surtout c'est du boulot, des concessions, et de la volonté... Serpent chéri, es-tu en train de te mordre la queue?

Quatro, la MAITRISE DE SOI: "dans le dojang et dans la vie". Recul, patience, ahouuuun, on reste zen et on oublie les gueulantes et autres vilains mots d'oiseaux.

Cinco, le COURAGE: "respecter ses principes face à une opposition insurmontable. Il affrontera celle-ci sans peur ni hésitation". Et vlan, out les mauviettes, on ne déconne pas avec l'amour, on oublie les idées reçues et on reste fidèle à soi-même quels que soient les obstacles: belle-mère, mixité religieuse, ou herpès... même combat.



** Sinon la recette, la seule et unique en laquelle je crois est ...... t.t.t.t.t.t.t. sera l'objet d'un prochain billet.


Allez! :-)



03/05/2010

Rubicub à grande échelle

FAN, complètement FAN de cette démonstration piochée chez Damien!


Un appart de 30m2, autant dire tout pitchoune (ayééé suis niçoise pour de vrai, merde) (pitchoune, niçoise, vous voyez?) qu'un dénommé Gary Chang, accessoirement architecte in Hong Kong, a modulé à l'extrême de sorte que la chambre à coucher se transforme en salon, qui se transforme en cuisine, qui se transforme en chambre d'invité, qui se transforme en salle de bains, et ainsi de suite.


24 combinaisons possibles au final, où l'art de concilier illusion et pragmatisme résultent en une espèce de rubicub à grande échelle!

 

La vidéo est impressionnante:

 

 

Et le plan pour celles et ceusses qui voudraient lui pomper des idées:

 

A.jpg

Big Up à l'archi, et petit message de service aux alter-mondialistes sur le retour: allez voir ailleurs si j'y suis!

 

Aux autres, love me, pleaaaaase love me, je suis fouuuu de vouuuuus..... :-)

 

 

23/04/2010

Sémantique en Blogosphérie

A.jpg

 

Photo by Kabuta

 

Je viens de relire les deux derniers billets de ce blog et voilà-voilà, y'a pas à moufter, welcome sur my blog de greluche! Manque plus qu'à vous disserter quelques lignes sur l'imminente acquisition des vernis Essie par L'Oréal, quelques remarques concernant la collection de baskets tout juste lancée par Jimmy Choo, oh et un petit billet sur les récents propos anti-faTshionista de Garance sans oublier de commenter la B.O. de Sex and the City 2, mais je vous la fais courte, click click sur les liens surlignés et have fun.

 

Mais ne vous méprenez pas, avoir un blog de greluche c'est quand même du taff mes lapins. Choper les infos fraiches, trouver le bon angle pour aborder le sujet choisi (lu sur un blog de greluche bien connu, gausserie), faire de la blagounette, se faire prendre en photo pour montrer sa jolie frimousse quand c'est le cas, ou poser les pieds en dedans et les tifs devant les yeux quand cela ne l'est pas, et bien sûr, lancer de temps en temps des sujets-polémique histoire de montrer qu'on a du caractère hein.

 

Mais surtout un vrai blog de greluche ne serait rien sans l'utilisation d'un vocabulaire d'un nouveau genre qu'on se refile de blog en blog en pensant qu'on est trop de la hype:


L'incontournable VDM que l'on appose à toutes les sauces et à la moindre contrariété. Je VDM donc je suis, trop de VDM tue le VDM et à force de le lire, pas de doute, notre blogosphérie gagnerait à relativiser.


Le répandu "Ou bien".

Le "ou bien" est l'équivalent de "ou quoi" en plus stylé. Par exemple: "Est-ce que le livreur UPS censé me livrer mes trois boites d'Oréo va se pointer un jour, ou bien?". "
"Et vous les filles, vous validez la nouvelle couleur marron-caca-d-oie qu'OPI vient de sortir ou bien?"
"Mon latin lover à micro-kiki, je le jette ou bien"?

Bref vous avez compris, le "ou bien" fait office de chute et donne une impression qu'on est trop in control. 'Gaffe!


"Ma Belle"

Ahhh "ma belle" se retrouve essentiellement au sein des commentaires, et à en croire le nombre de fois où ce "ma belle" est utilisé, les bloggeuses sont toutes des bombasses. Mais si! :-)

 

Hiiiiiiiiiiiiiiiiii

Le Hiiiiiiiiiii est à la bloggueuse ce que le "zyvaaaaa" était à la caillera des 90s lorsqu'elle exprimait sa joie. Moi quand je croise un hiiiiiiiiii je pousse un aiiiiiie, de douleur.


Haaaaaaannnn

Le haaaaaannn  se veut tantôt langoureux, toujours ironique, rarement érotique (ouf!) et bien souvent indissociable du Hiiiiiiiiiii.
(Soupir).... oui, je ne vous le fais pas dire.

WTF

"What the Fuck" se refile de blog en blog pour exprimer la surprise-surprise, un soupçon d'énèrvement ou l'incompéhension.

What the fuck est surtout preuve que l'on est blingual. Yes-yes.


J'en  suis, LUL, c'est bath, über, OMG, je dis ça - je dis rien, sont autant d'expressions couramment utilisés qu'il conviendra de savoir bien placer pour prétendre tenir un vrai blog de connasse greluche.

 

Sur ce, bisous-poutous-calinous (ça aussi c'est important, l'affect'), c'est week-end et je vous le souhaite spicy.

 

Oh et puis je ne résiste pas à vous gâter d'un Barbie Girl tellement à propos!

 

Non?

 

(de rien).

 

 

:-)