Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2012

C'est qui le sexe fort?

orangina,sexe faible,sexe fort,love,amour

 

Orangina m'a envoyé ce T-shirt à l'occasion du lancement de Miss O*, la petite dernière de la marque, 0% de calories "destinée aux femmes qui prennent soin de leur corps" ou tout simplement à celles qui aiment ce soda fort en kcal, version allégée. Ce n'est pas mon cas, je suis une inconditionnelle du géant d'Atlanta - version Zéro - auquel je carbure...

 

Alors... "C'est qui le sexe fort?", qu'il me dit, le T-shirt.

Je vais vous dire ce que j'en pense en vous proposant de (re)-lire ce billet que j'avais écrit début 2008, toujours d'actualité ;-)


Fini le temps où nous étions d'innocentes colombes, welcome dans les années 2000 où nous prenons le pouvoir et où nous vous disons clairement où, quoi, et comment.

 

Le cul, on aime ça, on le revendique, et pas question de faire les saintes-nitouches quand vos mains se baladent sur notre corps juste 15 minutes après vous avoir rencontré. Non, je n'exagère pas.


Les règles ont changé, nous aussi on aime le cul sans les sentiments, et si vraiment vous nous plaisez, messieurs, habituez-vous à être surpris car nos désirs deviennent toujours réalités.

 

La suite est par ici ;-)

 

639160643.jpg

 

 

* Miss O se décline en trois parfums: framboise, pamplemousse et orange. Soledad Bravi, la célèbre illustratrice du magazine Elle, a revampé ces bouteilles et le coffret collector, est en vente uniquement chez Colette. 


 

 

Devenez fan du blog sur Facebook - suivez-moi sur Twitter -

et sur Pinterest aussi si le coeur vous en dit!

 

30/03/2012

My Perfect Guy would....

my perfect guy, photography, love

 

Désamorçage garanti ;-)

 

via

20/05/2010

La vie, l'amour, le Taekwondo et moi

A.jpeg

(comment ça? la pas l'air tout amoureux le jeune homme là?)


La recette de l'amouuuur, oh putain, LA recette, ze only true one, où qu'elle est?

Nan? Personne pour distiller un peu de la potion magique qui garantit papillons et palpitations un peu plus de 1 an, 3 ans, 5 ans, 10 ans, allez soyons fous... 20 ans?!

La vérité, je la connais déjà la recette. Ouéch mes darlings, I am ze prêtresse du fucking love qui part en vrille certes, mais la recette JE-L-AI**.

(Je suis pas crédible? Comprends pô.)

Et puis je suis tombée sur une vidéo de Taekwondo, oh tu sais lecteur, des fois j'ai des coups de speed ou j'ai envie de me mettre à tous les sports de combat du monde, et hop hop ni une ni deux, révélachione dans ma moelle épinière, bzzzzzz, le Taekwondo, c'est la BASE DE L'AMOUR.


Après la révélachione... bah l'explicachione, tu penses bien!


Sport de combat peut-être, mais avant tout art martial et tradition qui remonte à perpette bien avant le moyen-âge (je vous ferais volontiers un petit cours d'histoire mais Wikipédia vous l'expliquera mieux que moi, click click click), le Taekwondo est un art s'appuyant sur un code de vie qui va bien, et qui gagnerait à être adapté à nos relations foireuses amoureuses....

Voici la doctrine en question, ouvrez vos shakras:

D'abord la COURTOISIE nom de dieu: "respect, entraide, justice, politesse". Tout est dit.

Deuxio, l'INTEGRITE: "reconnaître le bien du mal, avoir conscience de ses torts et les admettre". Exit la mauvaise foi donc, on commence par être honnête envers soi-même plutôt que de se planquer derrière des excuses bidons, faute avouée à moitié pardonnée, c'est mon crédo bien perso. Enfin, parfois.

Tertio, la PERSEVERANCE: "se fixer un but et travailler à l'atteindre". Rome ne s'est pas construite en un jour, une relation met aussi du temps à atteindre sa vitesse de croisière mais surtout c'est du boulot, des concessions, et de la volonté... Serpent chéri, es-tu en train de te mordre la queue?

Quatro, la MAITRISE DE SOI: "dans le dojang et dans la vie". Recul, patience, ahouuuun, on reste zen et on oublie les gueulantes et autres vilains mots d'oiseaux.

Cinco, le COURAGE: "respecter ses principes face à une opposition insurmontable. Il affrontera celle-ci sans peur ni hésitation". Et vlan, out les mauviettes, on ne déconne pas avec l'amour, on oublie les idées reçues et on reste fidèle à soi-même quels que soient les obstacles: belle-mère, mixité religieuse, ou herpès... même combat.



** Sinon la recette, la seule et unique en laquelle je crois est ...... t.t.t.t.t.t.t. sera l'objet d'un prochain billet.


Allez! :-)



27/04/2010

Panty by Post... mmmmm

A.jpg

 

Voilà le genre de cadeaux que je ferais à ma douce si j'étais un homme. Du surprenant, de l'utile, du sensuel, de la douceur.... romantique et tellement aphrodisiaque.



J'adore cette vague qui surfe sur l'insolite des livraisons récurrentes sous forme d'abonnement - lentilles de contacts, chaussettes, etc - et c'est dans cette lignée que s'inscrit Panty By Post, tellement glamour.

 

Imaginez, chaque mois, une jolie culotte délicate que l'on vous adresse par courrier/colis sans que vous ne puissiez choisir. Le plaisir d'être surprise et de découvrir un modèle, une matière, une couleur, un détail... ceux d'une culotte, pièce ultime de l'érotisme s'il en est.

 

Panty by Post est un concept born in Canada, j'adore, les modèles sont délicats et très féminins, et pour se laisser surprendre tous les mois pendant un an, le tarif est d'environ 180 Euros (240$), livraisons en France incluses!

 

Panty by Post rendra votre boite aux lettres d'un sexy inattendu, alors messieurs qui passez ici, j'espère que vous aurez assimilé mon message pas très subliminal! Ah et j'oubliais! Le site offre la possibilité de faire un one-off, c'est à dire d'organiser l'envoi-surprise d'une culotte, pour 12 petits Euros....

 

(Et là, dégoutée-dégoutée-dégoutée que mon homme ne passe pas me lire!!).

 

25/03/2010

On peut toujours aimer plus que ce que l'on croit

 

(faites-moi plaisir, regardez cette vidéo, admirez, savourez)

 

On peut toujours aimer plus que ce que l'on croit, oui.

Les aimer mieux.
Et beaucoup plus.



Les appeler plus souvent, leur rendre visite, les gâter, les aimer et leur en donner des preuves, les mots comptent si peu, les actions tellement plus.
Les aider, les chérir, les soutenir, les cajoler, les écouter.
Partager plus, découvrir ensemble, féliciter, encourager, bousculer pour les améliorer.

 

On peut toujours aimer plus que ce que l'on croit.

Etre une éponge capable d'absorber tout, cet immense tout, qu'ils ont à nous offrir, et savoir le leur rendre. Au centuple, au moins.

 

Ne pas s'attarder sur les désaccords, les accepter tels qu'ils sont, avec leurs immenses qualités et leurs si menus défauts, choisir de tempérer, toujours, et tourner la page avec le sourire, se concentrer sur le leur, de sourire, et se dire qu'on a une chance inouïe d'être dans leur vie.

 

On peut toujours aimer plus que ce que l'on croit.

Plus fort. Et beaucoup mieux, aussi.

 

Un ami ou un parent, cet être qu'on aime profondément et qu'on pense choyer à bouts de forces, celui ou celle dont on est fou et dont la logique voudrait qu'on lui donne tout, et pourtant...

 

Pourquoi les regrets nous assaillent et les souvenirs se bousculent dès lors qu'il n'est plus? On se trouve à rembobiner le temps et à vouloir effacer ces disputes inutiles, ces moments d'intense connerie où on s'évertuait à lui prouver que "sisisi puisque je te le dis"! Pire, cent fois pire, on se prend à imaginer un mauvais rêve, ou à vouloir négocier avec le destin pour échanger cette réalité violente contre une minute de plus, juste une, au creux de ses bras.

 

Pourquoi?

 

Parce qu'au fond de soi on le sait, putain on le sait tellement que c'est trop tard mais on aurait pu, on aurait du l'aimer plus. Tellement plus.

 

A bon entendeur mes amis et du fond du coeur.... on peut toujours aimer plus que ce que l'on croit.

 

 

28/02/2010

Flitter, kesako?

twitter-image-copie-1.jpg


Hein? Quoi? Tu connais pas le flitter?

 


C'est que tu es so 2009 darling.... laisse donc tata Julie t'expliquer que ta vie sexuelle est en passe d'amorcer un nouveau virage, so geek, so tendance et peut-être aussi so sexy. 'Tain mais heureusement que je suis là, je sais-je sais.

 

Les esprits vifs auront vite fait de comprendre que flitter est la contraction des mots "flirt" et "twitter" et que leur association n'est autre que l'action de draguer sur le cuicui bleu. Et oui, tu croyais quoi? Que t'étais au pays des rires et des chants? Que twitter n'était que joie, paix (et course aux scoops)?

 


LOL(ita), quoi.

 

Tout ça pour te dire que sur twitter ça dragouille sévère même si en ce qui me concerne, aucun dommage collatéral à signaler, et qu'au Canada, cette nouvelle tendance est prise très au sérieux. Oui, très.

 


Des boites spécialisées dans l'organisation de soirées speed-dating et autres rencontres pour célibataires hot and lonely, exploitent le filon en mettant en place des fiestas au sein desquelles les participant(e)s ont la possibilité d'envoyer des messages anonymes ou pas à l'attention d'autres utilisateurs de twitter. Ces messages défilent ensuite sur écran géant lors de flitter-parties, parties où chacun arpente le bar attifé d'un badge spécifiant son # (par exemple #123 #48 #55 etc), puis les loups sont lâchés et les orgies peuvent débuter.

 

La drague version 2010, c'est donc au Canada que cela se déroule en attendant que le concept déboule en Europe et que le cuicui donne naissance à de beautiful love stories faites de #FF, de RT@, et autres hashtags!

 

 

21/02/2010

Dancing King

Chickiboum, gros fou rire et moment d'anthologie ce matin alors que je déambule dans l'appart direction la terrasse, le plateau du petit dej dans les mains a failli atterrir par terre. Et pour cause, j'ai eu droit à un remake de cette séquence tirée d'Un Gars, Une Fille, et il n'y a juste pas de mots pour vous expliquer à quel point mon homme a la Rita Mitsouko attitude inside his body!

 

Littéralement, c'était TOUT pareil mis à part que chez nous au moins on danse sur de la vraie musique ;-)

 

Terrible.

 

 

 

I love Love.

 

Bon dimanche :-)

 

13/02/2010

Sexy Week-End

Mmmm qui se cache donc derrière ces superbes clichés black & white?

 

1.jpg

 

4.jpg

 

 

Un indice: il s'agit d'un mannequin russe très connu mais habituellement plus ... timide (et j'en déduis qu'il y en a un qui a passé un très agréable anniversaire!).

 

La réponse...!:

Lire la suite

12/01/2010

Because I'm worth it!

1.gif

 

Oh ça oui, avant que l'Oréal ne me pique cette désormais célèbre baseline (peuh), la seule chose que je trouvais à répondre lorsque je faisais l'objet d'un compliment, c'était cela: because I'm worth it...... baby/ connard/ chef/ sexy.

 

Et puis j'avoue, ce début 2010 me donne matière à réfléchir à des trucs bien relous mais qui me font avancer (OPI ou Essie, iPhone ou BlackBerry, Topshop ou Assos... j'ai les méninges au bord de l'implosion) et tu vois pas lecteur que j'en ai dressé le top trois des compliments que j'aime recevoir quand je suis toute chalala.

 

L'apogée du narcissime, fuck you very much.

Mais un narcissime participatif puisque petit biquet je vais te l'étaler sur ton 17 pouces.

 

Le waaaaa, c'est maintenant. (j'entends rien).

 

Primo:


Tu es irremplaçable

 

Ouh là, celle-là je l'ai pas entendue souvent mais crois bien que lorsque je l'ai prise en pleine face, je l'ai appréciée surtout lorsqu'elle s'accompagnait des actes qui vont bien. Genre: "tu es tellement irremplaçable que je vais te tenir la bassine quand tu vas gerber de ton énième cuite" ou que "je vais aller au Spar et faire la queue à la caisse avec pour unique achat dans les mains cette maxi-boite de Tampax Super Plus" ou que  "je vais prendre la voiture un dimanche matin à 8h pour trouver les meilleurs croissants de la ville et te les servir au petit-déj".

 

Et oui les gars, call me nunuche, mais l'amour pour moi, c'est tout cela, surtout.

 

Deuxio:

Ne Change rien

 

Ma préférée, de tellement loin que ça me semble évident. La petite phrase courte mais pan, qui te fait entendre que ton mec met une option sur le package complet, avec tes qualités et tes défauts, ta poitrine plongeante et tes rondeurs aux hanches, ton esprit aiguisé et ton humour de merde.

Le topo simple, bref et précis qui aura pour effet de booster tes oestrogènes, une petite bomba d'apéritif, et en ce qui me concerne un des plus beaux cadeaux que j'ai jamais reçus: ces trois mots gravés sur l'argent d'un bracelet. Soupir et re soupir, please rewind :-)

 

Tercio:

Je suis fier de toi.

 

Je ne vous apprends rien en vous disant que l'admiration réciproque est l'un des socles d'un couple qui roule, et qu'à défaut, dring-dring, "my name is les emmerdes et je vais te pourrir ton histoire".

Une femme qui ne se sent pas soutenue dans ses choix quels qu'ils soient (Manolo Blahnik ou Jimmy Choo, Elle ou Grazia, Baron ou Chacha, putain ça refume) sera bien souvent blessée , et il me semble que l'inverse est aussi vraie. Bref, lorsque l'admiration qui traduit une forme d'attention et d'appréciation est altérée, je soutiens mordicus que l'histoire est dead car cette admiration coute que coute traduit avant tout: de l'amour.

 

 

Sinon je précise que j'ai jamais pris option latin et que j'aime les fessées mais que c'est pas pour autant que je fais dans le SM. Une petite digression de plus ou de moins, on n'est plus à ça près, upside inside out, livin La Vida Loca, she'll push and pull you down, livin La Vida Loca, her lips are devil red, lalalalala....

 

Je t'aime aussi :-)

 

06/11/2009

Flower Power

 

 

 

Oui-oui-oui... les femmes aiment se faire offrir des fleurs.

 

Te-nez-le-vous-pour-dit.

 

Mais croyez bien que les hommes ne sont pas sans ignorer cette donnée... et qu'on ne vienne pas me dire le contraire.


Alors est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi les hommes, forts de ce savoir ô combien accélérateur en matière de séduction, sont-ils néanmoins intimement persuadés que LEUR femme, comme par hasard, devrait être le seul ovni à ne pas apprécier cette jolie attention? Pourquoi?

 

"On" me dit que les fleurs ne servent à rien, voyez-vous. Elles fânent, elles coûtent chèr, mais surtout "plus cliché tu meurs".



Selon "on" toujours, le meilleur process de drague en terme de ROI reste le diner au resto (whouhou tant qu'on parle de cliché, visez un peu celui-là) avec une valeur-ajoutée à coef. 2: non seulement le dessert se prendra vraisemblablement au lit, mais les papilles auront elles aussi jubilé et au final on se retrouve à passer une soirée de la win en mode good sex AND good food.

 

Alors que les fleurs... hum.... where is the plus-value??

 

"ON" a tout à apprendre, je sais.



Aaaaaallez c'est reparti, je ressors la PANCARTE NEON:

 

Tout d'abord, que faites-vous du plaisir d'offrir un joli bouquet, romantique attention qui provoquera un sourire sincère dans 100% des cas? Ce n'est pas moi qui l'invente (mais ça m'arrange hé), des scientifiques se sont penchés sur le sujet et ont découvert que les fleurs ont cette capacité à provoquer davantage de plaisir et de satisfaction que d'autres cadeaux de même valeur. Un sourire authentique, spontané... et prometteur à bien des égards, ça ne se refuse pas.

 

Ensuite, il faut savoir que les hommes offrant des fleurs marquent un bon paquet de points auprès des copines, des collègues, de la gardienne, etc.


Il m'est arrivé de recevoir des fleurs au boulot et oh lalalalalala! Et vas y que j'ai trop de chaaaaannce, et vas-y qu'il est trop kawai ce mec, et vas-y que c'est un gentleman comme on n'en fait plus. Uuuuuhhh les oreilles ont sifflé et moi j'ai été agacée, non pas parce que je suis rien qu'une ingrate-gâtée-pourrie, mais parce qu'il faudra avouer que ces fleurs n'arrivaient jamais vraiment par hasard... faute avouée à moitiée pardonnée rachetée.
Toujours est-il qu'en offrant des fleurs à vos douces, messieurs, c'est tout le poulailler de copines de votre nana que vous vous mettrez dans la poche et croyez bien que ça vous servira tôt ou tard :-)


Pour finir, je n'oublierai jamais cette fois où mon boulot m'avait mobilisée pendant trois mois à un rythme de grand malade et où Big Boss eut l'idée géniale de m'offrir un joli arbuste juste deux semaines avant l'échéance de ma deadline. L'effet fut radical, touchée en plein coeur, ce magnifique arbuste que je choisis de laisser dans mon bureau eut plus d'impact que si l'on m'avait sous-entendu une augmentation que j'aurais devinée utopique.


En tant que manager, l'idée d'offrir des fleurs à son équipe dans les moments où la pression est lourde, n'aura rien de saugrenu! Il est prouvé que oui, les fleurs et les plantes augmentent la productivité!

 

 

Les fleurs rendent heu-reux!

 

Admirez un joli bouquet le matin avant d'aller bosser et vous verrez que vous serez moins stressés (Candy est en moi tonight!), montez le volume de votre sono et vous serez enjoué, bref, life is goody-good, offrez donc des fleurs à votre nana, à votre femme, à votre maitresse, à vos collègues OUI! Et profitez-en pour VOUS faire auto-livrer un bouquet! :-)