Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2010

Golden Ladies

A.jpg

 

La crise? Quelle crise? Souvenir lointain ou réalité violente, on lit et entend tout et son contraire à ce sujet. Mon conseil: visez les chiffres du chomdu pour en avoir le coeur net, je ne vois pas d'indicateur plus précis que cela.

 

Si cette vilaine récession a touché tous les secteurs d'activité, il est un groupe qui semble tirer son épingle du jeu avec brio puisqu'une récente étude anglaise a rapporté que le nombre de femmes autodidactes à devenir millionnaires a augmenté de 40% en cinq ans! (source The Daily Mail)

 

Plus malignes? Plus prévoyantes? Plus stratégiques? Plus assassines (assurance-vie, héritage toussa)? (rhooo)

 

En réalité il semblerait que les femmes aient investi dans des business porteurs, en particulier dans l'immobilier alors que nos machos-men se soient généralement contentés de faire-joujou avec leurs actions boursières, subissant du coup la débandade que l'on connait...

 

Plus particulièrement et encore plus intéressant, ce sont les mères au foyer qui tirent vraiment leur épingle du jeu en amassant fortune grâce à leurs idées originales.

L'une d'entre elles, dont la maternité a provoqué une augmentation conséquente du tour de poitrine, a ainsi créé une ligne de lingerie sexy pour les décolletés généreux. Combien de fois ai-je entendu mes amies dotées d'un 95D en apparence enviable se plaindre de la pénurie de jolies pièces en ce domaine? Bien vu donc, de la lingerie glam', abordable et confortable pour les fortes poitrines, c'est simple en effet, mais il fallait y penser et la créatrice-feu-mère-au-foyer, dirige aujourd'hui 350 personnes à son service.

Une autre, devant s'adapter aux allergies au gluten de son fils et ne trouvant pas de produits prêts susceptibles de lui convenir, a quant à elle imaginé des sandwiches sans gluten... et se retrouvera bientôt à la tête de plus de 22 millions d'Euros ... I know I know, on soupire tous ensemble, allez.

 

Les idées les plus simples semblent une fois encore être les meilleures, et pour ma part c'est tout vu, je n'ai plus qu'à me trouver un chéwi d'amour millionnaire! Simplicité, tu me tiens.

 

Des candidats peut-être?

 

:-)

 

04/03/2009

BNP PARIBAS in Da Mob'!

BNPP_BL_P.jpg

 

Hey les cocos, je vous la joue franco, l'article qui suit est sponsorisé.

 

Naaaan, partez pas, reviendez, non seulement je vous l'annonce direct parce que de toutes façons je n'ai pas le choix, mais surtout parce que j'adhère complètement au truc. N'en déplaise aux brasseurs de vent forcés d'initier des polémiques pour se sentir exister, après tout c'est aussi grâce aux cons qu'on rigole souvent. Vive les cons, donc, la vérité c'est que je les aime. En fait.

 

Alors kesako le truc en question?

 

Il s'agit de la nouvelle application mobile développée par BNP PARIBAS.


BNP-PARIBAS_phone-app.jpg

Que vous soyez clients chez eux ou non, super pratique, vous pouvez accéder à partir de votre portable à pas mal de fonctionnalités, comme par exemple:

 

Pour les non-clients:

 

- suivre les cours de la bourse et passer vos ordres en direct

- simuler un crédit

- convertir vos devises

- ou encore calculer et gérer vos dépenses entre amis

 

Et pour les déjà-clients, encore mieux, vous retrouvez exactement les mêmes services que ceux qui sont offerts en ligne en temps normal, à savoir:

 

- consultation et gestion du compte gratuits, détail des factures CB et des opérations à venir

- émission d'ordres de virements (ça pour le coup, j'a-dore)

- consultation du portefeuille boursier, suivi en direct des marchés, ordres d'achats et de ventes

- convertisseur de devises et banques partenaires de BNP PARIBAS à l'étranger

- etc.

 

Inutile de préciser que le service est bétonné niveau sécurité donc pas de stress de ce côté là, et pour bénéficier de cette appli, c'est tout simple:

 

- rendez-vous sur le site de BNP PARIBAS

- indiquez votre n° de portable, suite à quoi vous recevrez illico un SMS d'accès direct à BNPPARIBAS.NET

- et suivez les instructions, ça se fait en 30 Secondes.

 

La liste des téléphones compatibles est dispo ICI, et sans baratin aucun, laissez-moi vous dire qu'après une dizaine de jours d'utilisation, je suis conquise par cette appli qui permet de gagner en efficacité et donc en temps.

 

A bon entendeur ... :-)

 

 

19/02/2009

Qu'en penserait John Gottman?

 

fourmi.jpg

 

Bon, alors, aujourd'hui on va causer argent. Ou plutôt argent au sein des couples.. genre compte commun, comptes séparés, et équilibre des dépenses.
Becoz' figurez-vous que je me turlupine un peu les méninges depuis qu'au détour d'une conversation anodine, mon homme a mentionné à ses parents me devoir une petite somme suite à un emprunt contracté auprès de... moi!

Et là, patatrac, les beaux-parents ne peuvent s'empêcher d'y aller de leur petite réthorique:

- Quoi? tu rembourses ta femme?

- Mais vous n'avez pas de compte en commun?

- Vous avez chacun vos économies?

- Vous fonctionnez vraiment bizarrement, normalement l'argent de l'un c'est l'argent de l'autre... et ainsi de suite.

Sauf que non. Chez nous, l'argent de l'un n'est pas l'argent de l'autre et nous mettons un point d'honneur à fonctionner sur un système équitable à la virgule près. J'exagère à peine croyez-moi.

Vous trouvez ça glauque?
Figurez-vous que moi aussi!

Mais ze mari ne veut rien entendre pour des raisons que je ne m'explique pas. Or je ne suis pas une dépensière capricieuse, nos revenus sont semblables, et évidemment depuis l'arrivée de notre progéniture, les frais de fonctionnement sont multipliés... mais devinez qui en a la charge... ?
Ben c'est bibi.

Je m'en fous royalement, je n'ai jamais eu de relation complexe avec l'argent.. quand il y en a, tant mieux, et quand il y en a moins voire pas du tout.... fuck, l'argent offre une liberté no limits... mais nous savons tous ici que la vie n'est pas linéaire et qu'il y a d'autres formes de richesses.
Conclusion...  je m'en tape, you get it :-)

Sauf que les beaux-parents ont réussi à mettre le doigt sur un sujet sensible: et oui, 10 ans de vie commune à diviser en deux les frais du "ménage", franchement, c'est loin, très très loin de l'éducation que j'ai reçue, éducation orientale s'il en est avec un père qui a énormément bossé pour nous offrir une vie agréable et qui avait un sens de la famille et des responsabilités vraiment très développé, et une mère qui n'a qu'une seule philosophie, à savoir: "quand y'en a pour 2 y'en a pour 20".

Or me voici quasi-piégée à vivre la mienne, de vie, comme si j'étais célibataire, à subvenir à mes besoins de façon autonome, tant dans les moments d"opulence" que dans ceux de "disette"...alors que nous sommes mariés, qu'un compte-joint aurait certainement pour effet de simplifier les choses, et que l'un dans l'autre, ce serait aussi une jolie preuve d'amour et de confiance que de fusionner nos revenus, au moins partiellement.

Résultat... cette conversation a soulevé pas mal de questions tordues et je m'étonne de n'y avoir jamais pensé avant. Et là, je comprends mieux, bien mieux pourquoi j'ai parfois  entendu dire que l'argent était souvent générateur de problèmes au sein des couples. Honnêtement, je suis en train de me le prendre en pleine face.

Mais à part ça, pas de soucis, la vie est toujours une big fiesta et j'en ai plein les mirettes! Next week, un gentil concours pour se distraire avec à la clé des petits cadeaux sympathiques pour les filles, alors on se tient prêt(es) s'il vous plait et on chouchoutte son décolleté - ceci est un indice...

Enfin, moi je dis que le blog c'est bien et c'est fun, mais que ça a aussi des vertus thérapeutiques les gars. Là pour le coup, grâce à cet article ô combien chiant pour vous, et bien moi perso, j'économise une séance chez un psy!

Merci, donc :-)

 


Pssst, prenez le temps d'aller lire ce billet tout en métaphore et en drôlerie qui offre une belle leçon de persévérance et de détermination.