Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2008

Ze Battle: secret bullet vs. l'anneau

Si vous avez bien suivi, vous savez que les sextoys & moi, on se fréquente depuis pas bien longtemps. J’avais donc du retard à rattraper en la matière et je m’en suis d’autant plus aperçue lorsque j’ai réalisé un pseudo-sondage sur mon Facebook. Figurez-vous que la grande majorité des votants s’étaient prononcés en faveur de leur utilisation. Oué messieurs-mesdames.

 

Du coup, ni une-ni deux, j’ai dis à mi amor que tests il devrait y avoir, et que de coopération il fallait faire preuve. Point important s’il en était.

 

Donc on a testé…. les vibros, les œufs, les canards, les anneaux (vibrants ou pas), j’en passe et des meilleurs….

 

A dire vrai, ces petites expériences nous ont valu davantage de fous rires que de septième cieux, mais, car il y a un mais, si je devais retenirun joujou… ce serait celui-ci :

 

1590440474.jpg

 

secret bullet

 

D’abord il est comme beaucoup d’entre nous. Il aime l’amour tendre et câlin, mais aussi l’amour fou et torride. Quoi ? Un vibro qui apprécie la câjolerie ET la fureur ? Comment ça ?

 

Simplement grâce à ses 10 modes de vibrations offerts par sa télécommande. 10, oui, j’ai bien dis 10, donc autant dire que la vibe vous la kifferez forcément à un moment ou à un autre.

 

Ensuite il est tout doux. Au toucher je veux dire. Soft, lisse, patati et patatata, ça s’explique grâce à sa texture en silicone. Ca le fait bien.

 

Et pour terminer…. retour sur la télécommande…. un truc de fou : je vous laisse imaginer les circonstances délirantes dans lesquelles on peut en faire usage…. et non, je ne vous ferai pas de dessin.

 

Toutefois, si je devais mettre un carton rouge, ce serait à ça :

 

693299113.jpg
l'anneau vibrant

 

Sur papier, ça a l’air sympatoche. On vous promet des vibrations, des sensations, des orgasmes. Mais en vérité, il faut déjà savoir le poser ce truc becoz’ le temps de le caler, autant vous dire que les préliminaires sont à recommencer. Une fois, ok. Deux fois, ok. Trois fois, why not. Quatre fois, féchié. Cinq fois, no way.

 

Bref – vous avez compris le topo. Soit y’a arnaque, soit je suis encore moins douée qu’une bonne sœur.

 

Donc – les sextoys & me on a passé de bons moments ensemble… des rigolos, des chiants, des excitants, et si tout ceci a été rendu possible, c’est grâce à Sexy Avenue. Vous savez… le distributeur officiel de plaisir, toussa-toussa, ça vous dit rien ?

 

Bon.

 

Je remercie aussi ebuzzing qui m’a gentiment sponsorisée pour raconter mes aventures ô combien palpitantes au lit, et avec les thunes gagnées, je n’ai plus qu’à offrir un bon resto à mi amor, qui, avouons-le, a subi mes petites expériences à contre-cœur.

27/10/2007

Run Baby Run...

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque je dois faire un gros achat (caméra, TV, voyages, etc), je commence d’abord par comparer les prix sur le Web. Jusqu’à maintenant, j’utilisais surtout Kelkoo ou Ciao, mais depuis peu, je dois dire que PriceRunner devient un challenger intéressant…

Et oui, quand on cherche à faire une bonne affaire, ce qu’on attend d’un comparateur de prix c’est avant tout qu’il soit transparent. Quel intérêt sinon ??

En ça, PriceRunner tient ses promesses puisque lorsqu’une recherche de prix est effectuée, et bien ceux-ci s’affichent dans l’ordre croissant– ce qui n’est pas le cas de Kelkoo par exemple. Et oui, chez PriceRunner, pas de combines consistant à placer en début de liste les partenaires payants, non non, ici c’est transparent et impartial.

En dehors de ça, j’apprécie la vaste palette de marchands proposés qui facilite les recherches, le fait qu’on nous explique clairement comment le listage des marchands est effectué (dans la section aide-FAQ) et il y aussi et surtout la charte de confiance pricerunner qui est gage de qualité puisqu’elle nous permet d’identifier quelles sont les boutiques les plus fiables.

Pour finir, je vous précise qu’en plus d’être un excellent comparateur de prix, PriceRunner se veut aussi Guide d’achat de par ses conseils pratiques, ses alertes prix par email lorsque le prix d’un produit passe sous un seuil défini par l’acheteur, ou encore grâce à son top-hebdo des plus fortes baisses de prix. 

Je ne saurai que trop vous recommander d’utiliser ce comparateur lors de vos prochaines emplettes parce qu’honnêtement, il m’a rendu service à bien des égards, notamment pour les voyages : très efficace !

disclaimer

05/10/2007

Des p'tis sous, des p'tis sous, encore des p'tis sous

Oyé Oyé amis fauchés, amis buzzeurs, amis bloggueurs!!

C'est en me balladant chez Osmany que j'ai découvert un nouveau service sympa comme tout.

Il s'agit d'Ebuzzing, Ze toute première plateforme européenne à mettre les bloggeurs et les annonceurs en relation directe.

Le fonctionnement est simple... c'est nous - les bloggeurs - qui choisissons la campagne qui nous intéresse et par conséquent le produit/marque dont nous souhaitons parler. Ensuite on rédige un petit topo sur notre blog... et hop... ni une ni deux, on passe à la caisse. Pas besoin de baratiner, on se contente de donner notre ressenti par rapport audit produit de façon honnête, un peu comme nous le faisons tous déjà un peu inconsciemment.

Ebuzzing nous paye au minimum 5 Euro par article publié et tous les bloggeurs peuvent participer... les influents, les lambdas, les pointus, etc.

Personnellement, je trouve l'idée très sympa et je vous suggère d'aller faire un tour sur le site pour en savoir plus et pourquoi pas vous inscrire...

 

Non.... ne me remerciez pas.

disclaimer ebuzzing