Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2008

Girl power, mon cul

de dos.jpg

 

Comme je rigole.  Dans l'édition de lundi, le Wall Street Journal voudrait nous faire croire qu'Hillary Clinton a ouvert les portes de la politique haulte-voltige aux femmes qui ambitionnent ce destin. Si vous avez 3 mns à perdre, jetez un oeil à leur pseudo-article et à la petite vidéo qui illustrent à merveille cette ineptie.

 

Je suis une fan inconditionnelle de l'Amérique à bien des égards, et ce malgré tous ses paradoxes. Mais là, pour le coup, je suis scotchée qu'un journal de cette qualité pose un débat aussi insipide et anachronique. Une fois encore, force est de constater que les américains ont un peu trop tendance à regarder le monde avec des oeillères... car si en Amérique c'est bien la première fois qu'une femme briguait l'investiture de son parti pour le représenter à une élection nationale, dans le reste du monde, cela fait longtemps que les femmes ont investi les couloirs des Palais présidentiels.  Regardez-ça, la liste est looooongue.

 

Sans transition, bonjour :-)

 

Rigolons un peu.... je suis de celles qui croient que les femmes doivent évoluer de façon autonome, affirmer leurs envies, les vivre, s'affranchir des codes de conduite qui voudraient que l'homme soit le sexe fort (hahahaha), porter des mini-jupes et des décolletés, gagner le même salaire que la gente masculine à poste égal, ne pas rappeller après une nuit endiablée, payer l'addition, monter des boites, diriger des hommes, utiliser des sex-toys, etc... etc...

 

Mais alors pourquoi.... pourquoi-pourquoi-pourquoi... suis-je aussi machos-addicted? Hein?

 

Pourquoi... est-ce que je mets mon coeur en ébullition pour concocter les meilleurs petits plats à mi amor, pourquoi est-ce que j'adore plier son linge et le ranger, pourquoi est-ce que j'aime quand il me domine intellectuellement parlant... ok, physiquement aussi... pourquoi est-ce que je trouve normal que ce soit lui qui paye l'addition alors que je viens juste de dire le contraire, pourquoi est-ce que j'aime qu'il me tienne la porte, qu'il prenne les décisions importantes, et pourquoi j'aime qu'il me fasse pleurer?

 

Totalement incohérent tout ça, non?

 

Et ben non.

 

Cherchez-pas...

 

Je suis une fille.

05/03/2008

Highway to Victory?

Pas d'analyse, pas de débat, juste un mot en vitesse pour soutenir encore et toujours ma copine Hillary Clinton.

La presse s'est plantée, les sondages ont fait fausse route... et Hillary remporte l'Ohio.... superbe (!), Rhode Island.... prévisible, et d'après les premières estimations, bientôt le Texas... ce qui serait énormissime.

136553284.jpg

La course à l'investiture démocrate est encore une fois relancée et vu la longévité de ce duel plus que serré, à priori ce ne sera qu'en août, lors de la Convention de Denver, que nous saurons qui portera les couleurs du parti démocrate lors des élections présidentielles de novembre.

Conclusion >> encore 5 mois à vous farcir du Hillary sur ce blog.... puis après on enchaînera sur la campagne présidentielle itself!

09/01/2008

Yeah Yeah Yeah

That's my girl! Cette nuit se déroulaient les primaires dans le New Hampshire, probablement l'étape la plus décisive avant le Super Tuesday du 5 février qui lancera le coup d'envoi des caucuses dans une vingtaine d'Etats.

Alors que Barak Obama était donné largement favori par les sondages avec tout de même plus de 13 points d'avance, Hillary Clinton a fait une remontée incroyable et remporte cette primaire avec 39% des voix contre 37% pour Obama (et 16% pour John Ewards).

703acd274880c8a6137a959e7fc4f8fb.jpg

L'écart entre les 2 candidats démocrates est encore trop serré pour affirmer que Mme Clinton est bel et bien en orbite,  mais elle peut se rassurer et continuer à mener sa campagne aussi intensément qu'elle l'a fait jusqu'à maintenant.

Une chose est sûre, la course à l'investiture s'annonce passionnante. A suivre!