Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2009

Note les conseils!

 

Mes darlings, je suis deborded today et on va dire que la nature est bien faite j'ai des petits seins mais un beau cul ha! puisque si vous êtes trop en manque de moi en ce jour de raviolis, tu pourras quand même me retrouver sur le site de Yahoo/Nissan où je donne l'illusion que je maitrise du champignon.

 

Plus sérieusement, 10 bonnes raisons de prendre sa voiture pour aller en vacances, c'est le sujet du jour et c'est moi qui m'y colle.

 

Tu m'aimes ou bien?

 

Alors tu me suis, et puis c'est tout.

 

 

Cherry on ze post: call me ubiquity, U2 en concert live gratos en direct de Pasadena Rose Bowl en Californie, c'est sur YouTube dans la nuit de dimanche à lundi, toutes les infos sur LA.

 

06/10/2009

La magie de la vie !

1.jpg

 

La MAGIE DE LA VIE.

 

LA-MA-GIE-DE-MA-VIE les gars!

 

C'est un peu ça...:

 

. 18 ans, le bac en poche et un sentiment d'étouffement dans mes fringues et dans ma tête, je me fixe l'objectif de réaliser ce rêve enfoui qui me bouffe les neurones: quitter la France au plus vite. Tampis pour cette prépa que je dois commencer dans 1 mois , tampis pour mes parents qui pleurent cette envie qui les dépasse, tampis pour les amis que je me referai bien ailleurs anyway, sentiment d'urgence, j'ai 18 ans et j'ai la vie devant moi, mais pourquoi attendre?

 

. 19 ans, j'ai amassé assez d'argent en un an de petits boulots pour me payer mon billet et m'assurer quelques mois de survie où que j'aille, mais j'ai aussi et surtout choisi où j'irai: ce sera les Etats-Unis et nulle part ailleurs.
Los Angeles sonne bien, Cité des Anges... je prends ça pour un signe. On est con quand on a 19 ans, je sais.

 

A l'arrivée aux US, je me revois... en transit à Detroit descendre de l'avion et embrasser ce sol américain qui depuis l'enfance m'intrigue et me fascine au même titre que le Japon. Puis sur le segment Détroit-L.A., une rencontre forte dans l'avion, cette femme de 30 ans qui s'étonne de me voir débarquer à L.A. sans famille, sans amis, avec peu d'argent, sans travail, et il faut bien l'avouer sans but précis. Elle me dit de la contacter une fois sur place, il est possible qu'elle ait un job à me proposer.

 

S'en suivit cette première nuit à L.A. que je passe dans un hôtel moyen de Sunset Boulevard, seule au monde.

Seule au monde oué, mais littéralement émerveillée par le bruit, les lumières, l'accent américain qui m'entoure, l'énergie que je devine déjà, le danger, la sympathie de tous ces gens à qui je viens de parler, du chauffeur de taxi au mec à qui je demande l'heure.



Emerveillée, je vous assure que c'est le mot juste.

 

Dans ma chambre, j'ai faim. Je descends à la recéption pour me rencarder sur un supermarché 24/7 à proximité histoire de renflouer cet estomac vidé par les émotions.

Et c'est à ce moment précis, le 14 octobre 1995, à 23h, dans ce petit hôtel de West Hollywood, derrière le front-desk, que tout a commencé.

 

Je LA rencontre.



C'est LA rencontre de ma vie.



C'est elle que j'aurais voulu épouser si j'avais été un homme, c'est aussi la soeur que j'aurais aimé avoir, mon opposée la plus totale, et mon double plus que parfait. Je ne vous en dirai pas beaucoup plus car notre histoire nous appartient et je suis envahie par la pudeur de vous dévoiler tout ce que nous avons vécu et l'émotion de révéler tout ce que je ressens.

 

Cette nana est un cadeau du ciel que je n'aurais jamais espéré recevoir un jour, et je prie souvent pour que ma fille connaisse plus tard une amitié aussi intense, à la juste frontière de l'amour passionnel et des liens du sang.

 

La magie de la vie je disais, oui... la magie de la vie c'est d'avoir été plantée par l'hôtel que j'avais reservé de France, de m'être rabattue sur celui dans lequel elle travaillait, alors même que le soir de mon arrivée, celui où je l'ai connue.... elle effectuait le dernier shift de son contrat de travail.

 

Notre rencontre a failli ne jamais avoir lieu.

 

Inutile de vous préciser que nos retrouvailles tous les ans sont à chaque fois de grands moments de théâtre au milieu des aéroports, et celui que nous venons de vivre n'a pas dérogé à la règle!!

 

The magic of life... the magic of friendship :-)

 

 

03/10/2009

Miss California

Dante Thomas - Miss California

 

D'abord L.A. Woman...


Maintenant Miss California...


Hey! Are you getting the point? :-)

 

 

Blog au ralenti pour une semaine becoz que départ pour L.A. ce week-end.... et please, faites-moi le plaisir de mettre le son bien fort (la vidéo bugge un peu, nul n'est parfait), je vous raconterai tout le kesako une fois que j'en aurai fini avec mes discours, chorés, concerts, et autres toasts durant cette semaine de malade.

 

(enfin, si tant est que j'arrive à y mettre un orteil vu que l'US Embassy m'a tout à coup refusé mon droit de séjour MAIS J'Y CROIS LES GARS J'Y CROIS).

 

Je tâcherai tout de même de vous blablater de là-bas entre deux coupettes, et si par hasard je me fais un remake de ça, je reviendrai pleurer ici-même dès lundi!

 

Bon vent mes loulous, bossez-bien, I love you et tout le toutim :-)

 

 

30/09/2009

Week-end à Istanbul, mon citybreak

Les petites escapades en amoureux ou entre copines, ça me connait bien. Tout a commencé lorsque j'ai officié au sein d'une compagnie aérienne, job des plus sympas s'il en est puisque c'est bien simple, à l'époque je sautais dans un avion comme d'autres prennent le bus. Dès que le week-end approchait, hop-hop nous sortions la mappemonde, et vas-y à New York, vas-y à Bangkok, vas-y à Madrid, oh et puis si on faisait un petit tour à Bombay? A moins qu'on aille à Rio?

 

Cette époque est belle et bien révolue mais elle ne m'en a pas moins laissé le goût des breaks improvisés, le dernier en date étant récemment Barcelone sous le signe de l'amour et de la fiesta. Muy bien et surtout muy caliente :-)

 

En Europe, s'il est une ville que je n'ai encore jamais visité et que je crève d'envie d'explorer... c'est Istanbul la cosmopolite.

 

2.jpg

 

Pensez un instant à la multitude d'influences qui bercent cette magnifique Byzance, à cheval entre un héritage historique passionnant et ce virulent désir de modernité combinés avec ses inspirations européennes, musulmanes, chrétiennes, asiatiques, anatoliennes.... une alliance des plus explosives que je rêve de découvrir en dehors des livres.

 

Le jour où je m'y rendrai, je pense que j'aimerais donner une tournure romantico-culturelle à cette escapade. Il y a des villes qui se prêtent à la fiesta et aux copines - Istanbul en fait partie et c'est notoire - mais il y aussi des lieux qui incitent à l'introspection et au devoir de mémoire... c'est plutôt dans cet esprit là que je préfèrerais découvrir la capitale turque.

 

4.jpg


Je me verrais bien arpenter les sept collines sur lesquelles elle est bâtie, virevolter d'une rive à l'autre du Bosphore, mais je commencerai certainement par explorer Sultanahmet, le quartier dit historique... approcher et entrer dans la Mosquée de Soliman autrement connue sous le nom de Mosquée Bleue, lieu chargé d'émotion... continuer en visitant le Palais de Topkapi et ses 80 000 m2, héritage de l'Empire Ottoman... poursuivre par la visite de la Basilique-citerne, lieu incroyable dont on m'a si souvent parlé tant il se serait magique.

 

Istanbul : le Palais de Topkapi

 

 

basiliqueciterne.jpg

Basilique-Citerne


Mais une telle journée ne serait pas complètement satisfaisante sans même une pause shopping... :-)

 

Un petit détour par le quartier de Cihangir s'imposerait à la découverte de la myriade de créateurs qui ont rendu ce coin célèbre, sans oublier bien sûr un crochet par un des quartiers les plus branchouilles d'Istanbul, j'ai nommé Beyoglu et pourquoi pas un arrêt au Konak Café pour y déguster pâtisseries et sucreries avec la vue qui va bien.


Dormir? Est-il besoin de dormir lorsqu'on est loin de chez soi??

 

Puisqu'il le faut, j'opterai certainement pour ce charmant hôtel qui surplombe la mer Marmara et la Mosquée Bleue... so typique et so cosy...  


Bref - plus je vous en parle et plus je frémis d'y aller, et je bouillone déjà de projets pour une deuxième journée dans cette ville fascinante....

 

 

Merci Addictrip, le site communautaire bien pensé et bien garni pour y dégoter de bonnes adresses, des idées d'itinéraires, des bons plans sorties dans les principales villes du Monde, et bien sûr une vraie base d'entraide entre utilisateurs.

 

Istanbul, Istanbul.... ses couleurs, ses fruits, ses saveurs, ses musiques, sa frénésie, ses couchers de soleil et ses théâtres de rue.... je n'y ai jamais mis un pied et pourtant, cette ville m'émeut et me transporte déjà.

 

 

(billet écrit dans le cadre de l'opération addictrip/yougether pour gagner un week-end citybreak à ... Istanbul! Ca alors! :-))

 

24/04/2009

Et Viiiiva Espanaaaa!

seville.gif

 

Une petite note rapido pour vous signaler que les inscriptions au jeu orchestré par Transavia.com pour gagner un trip à Séville en octobre se clôturent ce soir.

 

Alors vite, rendez-vous sur gagnezunavion.com et sautez dans mon zinc!

 

J'y crois pas que seulement deux pelés ont bien voulu joué le jeu! Enfin merci à eux mais on n'est pas rendu les gars... le but étant de réunir 149 personnes en moins de quelques heures. On y croit-on y croit.

 

Mais rien n'est impossible... alors please, ne me faites pas mentir et en piste, on clicke et dans la case "Nom du Compte recherché", vous entrez: "Air Bla Bla Bla Etc".

 

OK?

 

Viiiiiiiiiiite, ça finit ce soir et les enchères ont lieu lundi!

 

Allez, que des bonnes vibes pour finir la semaine sous le soleil, oléééééé!

 

 

 

 

 

20/03/2009

Gagnez un avion pour Séville avec Transavia!

transavia.png

 

Vous vous souvenez du premier jeu concours organisé par Transavia l’été dernier ?

 

Mais si… ! Rappelez-vous… il fallait inciter 169 potes à monter dans votre avion virtuel via le site www.gagnezunavion.com afin de tenter de gagner un vol pour Marrakech, tous ensemble à bord d’un avion privatisé, yallah !

 

Déjà à l’époque j’avais trouvé le buzz plutôt sympathique et bien pensé puisque in fine c’était bel et bien le client qui le fabriquait (le buzz). Cette fois, l’opération est renouvelée avec de nouvelles règles … plus fun !

 

Explications mes loulous :

 

Pour cette édition, il faut évidemment s’inscrire sur le site, puis inviter son père, sa mère, ses frères, ses sœurs, ses couz’, ses potes & potesses, assoces et compères, amants et maitresses... à s’inscrire également (la limite étant fixée à 149 personnes).

 

Plus vous comptabiliserez de participants, et plus vous recevrez de T’s (de 10 000 à 15 000 T’s par invité enregistré, sachant que vous serez au départ crédité de 30 000 à 50 000 T’s à votre inscription), les T’s étant la monnaie virtuelle de Transavia.

 

Bon.

 

Une fois le palier des 500 000 T’s atteint, oléééé, vous serez averti par email et pourrez ainsi participer à l’enchère qui sera transmise en direct et en vidéo sur www.gagnezunavion.com et tenter de gagner, non pas un vol vers Marrakech, mais un A/R vers Séville accompagné de tous ceux qui auront rempli votre avion. Et là… aïe aïe aïe… à vous les tapas, le flamenco, les bruns torrides, la chaleur, la paella, et les fiestas jusqu’au bout de la noche !

 

Quoi je vous sors les pauv’ vieux clichés ? C’est la vérité mes amis, Séville est torriiiiide en tous points! (soupir).

 

M’enfin bref…. vous avez pigé ou vous avez pigé ?

 

On s’inscrit rapido sur www.gagnezunavion.com et on invite toute sa smala pour atteindre les 500 000 T’s et peut-être s’envoler vers la capitale de l’Andalousie le 5 octobre.

 

Sinon, ceux qui veulent monter dans mon avion n’ont qu’à se manifester :-)

 

 

06/03/2009

Allez à Londres pour 30 Euros!

drapeau-uk.gif

 

Non vous ne rêvez pas... 30 euros AR pour un week-end à London, ça ne se refuse pas mes darlings!

 

Alors on fonce et on profite de cette promo de malade pour aller flâner à Hyde Park, shopper chez Karen Millen, danser au Roof Gardens, refaire le monde chez Fullers, déambuler à la Tate, et abuser des cabs so cheap comparé à ce qui se pratique en France.

 

On doit ces prix d'enfer à la low-cost irlandaise Aerlingus qui inaugure une nouvelle ligne Nice-Londres, et nous régale à l'occasion d'une incentive que personnellement je ne me vois pas refuser!

 

Seules conditions: voyager le week-end du 25-27 avril... ce qui est parfait puisqu'à cette période de l'année, Londres est simplement délicieuse et enjouée par un printemps généralement bien installé. Et décoller de Nice... évidemment :-)

 

Les résas se passent ICI et je vous conseille de vous dépêcher si vous voulez profiter de cette promo. Vous remarquerez d'ailleurs que certains vols sont encore moins chers, donc plus d'excuse!

 

Londres, aaahhh Londres.... The Time of My Life!!

 

 

 

11/02/2008

Le travail c'est la santé

Retour chez les rosbeefs. Depuis 3 semaines, je vais et je viens entre Paris, London, et Nice. Rebelotte donc puisque depuis hier soir je pense, dors, mange et bois british. I love it. Cela dit, pas le temps de glander pendant ces 48 heures, mais l'avantage de voyager pour son boulot dans des villes où l'on a des tas d'amis c'est que... la journée on court et on stresse, mais le soir venu... on fait la fiesta.

769b4db465e085fae5e5b9635e3392ea.jpg

Retour prévu mardi tard et d'ici là j'espère avoir aussi eu le temps de passer chez Topshop & co. Non mais ho!